Aoi Keimi

aoi2Interview réalisée par Caroline Bertoldo
"Aoi Keimi vivant actuellement au Japon, à Niigita-Shi, a choisi de répondre par écrit aux questions, car elle est très occupée et, avec le décalage horaire de surcroît, il lui était impossible de fixer un rendez-vous téléphonique.
Elle a été élève au BJ entre 2005 et 2008.
Voici donc ses réponses illustrant une autre voie passionnante pour un-e danseur-se, après la danse."

Qu'avez-vous fait quand vous avez quitté le BJ?

Après avoir quitté le BJ, j'ai travaillé avec Gisela Rocha Company, qui est basée à Zurich. Ensuite, je suis rentré au Japon et j'ai rejoint la seule compagnie de danse contemporaine existant au Japon "Noism", dirigée par Jo Kanamori, à Niigata. J'ai fait une audition pour entrer dans chacune des deux compagnies.

Comment ça s'est passé? Comment a été votre nouvelle vie?

Le fait de travailler avec Gisela Rocha a été très difficile pour moi parce que nous travaillions sur de l'improvisation toute la journée, pour faire de la recherche sur le mouvement. Chez Naoism, j'ai retrouvé une approche plus en lien avec la technique de ballet, mais cette forme de technique demande plus de force et, de ce fait, cette voie était aussi très difficile pour moi.

Qu'est-ce que vous faites maintenant?

Je travaille en tant que freelance: je fais du « Management for performing arts », en d'autres mots, de l'organisation de spectacles.

Quel est votre style de vie?

Je travaille devant un PC et je gère des projets pour créer des spectacles.

Quels sont vos désirs pour la suite de votre carrière?

J'aimerais travailler pour un Festival International de Dance ou de Théatre.

Quels sont vos intérêts, à part la dance?

J'aime le management et les relations publiques en lien avec le spectacle (Performing Arts)

Que souhaitez-vous dire aux jeunes danseurs du BJ?

Toutes les expériences que vous avez faites ou que vous allez faire constitueront votre vie.
Merci!
Aoi Keimi
aoi_keimiSur sa page Facebook, elle note aujourd'hui, 5 novembre 2015: "Je participle aux Festival 2015 "Asia Peforming Arts" en tant qu'assistante d'un chorégraphe indonésien. C'est mon premier pas de ma nouvelle vie dans "Crazy Tokyo".